La réalité sur le fast food

lundi, 18. juillet 2016

La réalité sur le fast food

Il y a quelques semaines de cela, nous nous étions penchés sur les effets de la nourriture fast-food sur notre organisme. Cette semaine, nous voulons mettre en lumière, la vérité sur le fast-food.

Actuellement, nous sommes tous de plus en plus débordés par multiples et diverses tâches qu’elles soient professionnelles ou privées. Le temps est une denrée rare, est quelque chose de précieux. C’est pourquoi, le fast-food représente une tentation. Qui possède encore le temps de cuisiner ? De plus en plus de rapports mettent en avant à quel point les fast-food sont nocifs et nuisibles à la santé. Ils sont pourtant implantés partout à l’échelle planétaire. Jetons un regard lucide sur la situation actuelle.

La vérité

Cela est indéniable : les fast-food ont chamboulé la société de par leurs tentations grasses, salées et sucrées. Ce type de nourriture est profondément ancrée dans nos sociétés. C’est pourquoi il paraît totalement irréaliste de penser à une interdiction de ce type de restauration, tout comme d’imaginer que les gens arrêtent de consommer ce type de nourriture à cause des effets négatifs sur la santé. Cela est de la pure utopie.

Il faut se l’avouer : tout le monde consomme de la nourriture fast-food, d’une manière ou d’une autre, plus ou moins régulièrement. Le plus important est de gérer de manière réfléchie cette alimentation. En mangeant une fois par mois un burger, il ne se passera rien. En en mangeant plus souvent, vous risquez de prendre du poids. C’est aussi simple que cela.

Les origines de cette popularité

La popularité des fast-food possède plusieurs explications :

  • c’est bon. La graisse est un vecteur, un transmetteur de goût, c’est pourquoi une nourriture grasse sera toujours meilleure, d’un point de vue gustatif, que des légumes cuits, car nous avons alors l’impression qu’il manque quelque chose. Ajouter à cela un peu de sel : personne ne peut résister.

  • Cela rassasie. Et c’est le but d’un repas.

  • Cela va vite. Manger fast-food permet tout simplement de gagner du temps. Cela est vite préparé et rapidement mangé. Cela correspond au mode de vie actuel.

  • Le fast-food n’est pas soumis aux conventions. Contrairement aux menus d’un restaurant référencé dans le guide Michelin, il est possible de manger directement avec les mains.

Où est le problème alors ?

La restauration rapide se concentre sur l’énergie. Elle contient une grande quantité de matière grasse, de sucre, de sel et est donc, par conséquent, très riche en calories. En revanche, les vitamines et micro-nutriments se font rares.
Une alimentation fast-food trop fréquente combinées à une activité physique trop sporadique, le corps va commencer à stocker cette énergie excédentaire. Cela se traduit par une prise de poids.
En Europe, actuellement, ⅔ des hommes et la moitié des femmes sont en surpoids.

La restauration rapide rend-elle accro ?

Manger de la nourriture de restauration rapide modifie le cerveau. Et oui, cela peut rendre réellement accro. Lors de la consommation de plats sucrés ou salés, de la dopamine est libérée dans le cerveau, un sentiment de bonheur apparaît. Plus la consommation de nourriture de fast-food est importante, plus la quantité de dopamine libérée sera grande. Or, cela pose problème : avec le temps, les récepteurs “s’abrutisent” et une quantité de dopamine de plus en plus importante sera nécessitée pour atteindre cette sensation de bonheur. Ce qui signifie qu’il faut manger toujours plus. Des études ont également mis en évidence une réduction de la taille de l’hippocampe ce qui a tendance à augmenter le risque de démence.

Comment gérer ses consommations de restauration rapide ?

Une interdiction ne fait que rarement sens. Un objectif serait plutôt d'intégrer les aliments de la restauration rapide de manière intelligente dans ses habitudes alimentaires. Par exemple en remplaçant un repas par un passage au fast-food. En revanche, ne jamais en consommer en tant qu’en-cas entre deux vrais repas.

La prochaine fois, lorsque vous commanderez un hamburger, privilégiez plutôt la salade comme accompagnement au lieu des frites. Autre astuce simple : remplacez les boissons gazeuses sucrées par l’eau minérale. Avancer par petites étapes est la clé du succès. 

Des valeurs énergétiques élevées

Comme déjà mentionné, la restauration rapide est une nourriture à haute valeur énergétique. Cela signifie également qu’un effort de longue durée doit être produit afin de brûler ces calories. Prenons deux exemples : le kebab et la pizza.

Pour brûler l’ensemble des calories absorbées lors de la consommation d’un kebab, il faudra pratiquer entre 50 et 100 minutes d’activité sportive. Cela est encore plus marquant pour la pizza : entre 85 et 180 minutes d’activité sportive sont dans ce cas nécessaires.

Par ailleurs, la traduction littérale de fast-food est “nourriture rapide”. La pomme, par exemple, peut également faire partie de cette catégorie. Pourquoi, la prochaine fois que vous aurez un creux, ne mangeriez-vous pas une bonne pomme juteuse ?